Que sont devenus les principaux protagonistes de l’affaire Ghosn?

Un an après l’arrestation de Carlos Ghosn, qui a passé 130 jours en détention et se trouve désormais toegewezen aan résidence in Tokyo dans l’attente d’un long procès, focus sur le sort qu’ont subi zekere des dirigeants de Renault et Nissan.

Carlos Ghosn a été libéré sous let op 25 avril.

Carlos Ghosn a été libéré sous let op le 25 avril.BEHROUZ MEHRI / AFP

• Carlos Ghosn

Arrêté avec fracas il ya un an tout juste, le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn a tout perdu en l’espace d’un an. Il a passé, en deux périodes, 130 jours en garde à vue depuis lors. Il fait face à quatre inculpations, pour sous-déclaration de revenus et abus de confiance aggravée. Au moment de son arrestation, il était président-directeur général de Renault et président de Nissan et de Mitsubishi. Il a perdu sa place chez Nissan moins d’une semaine après sa mise en garde à vue par la Justice japonaise, après un vote unanime du conseil d’administration du constructeur nippon. Quelques jours plus tard, c’tit au tour de Mitsubishi. Le 23 januari 2019, il a démissionné de son poste van PDG de Renault, laissant la place à Jean-Dominique Senard.

Finalement, il retrouve sa liberté le 25 avril. Mais la justice assortit sa libération sous let op de contraintes fortes. D’abord au niveau financier, met 12,5 miljoen euro voorzichtigheid. Ensuite en refusant qu’il gooi d’un smartphone dernière

Cet-artikel est réservé aux abonnés. Il vous reste

86

% à découvrir.

pad>

Abonnez-vous: 1 € pour 3 mois

annuleerbaar à tout moment

Lees verder

Plaats een reactie