Peugeot 2008 vs 3008: quelles sont les différences?

Translating…

Les dimensions extérieures

Le2008a beaucoup grandi, puisqu’il a pris 14 centimètres en longueur, pour atteindre 4,30 mètres, soit le gabarit d’une compacte. D’ailleurs, il dépasse de 5 cm la 308 ! Le 2008 se rapproche donc du 3008, mais côte à côte, on verra quand même une différence de gabarit. Le “petit” est plus court de 15 cm, moins large de 7 cm et plus bas de 9 cm. La deuxième génération du 2008 a un look bien plus anguleux et musclé, comme cela a été le cas avec le3008II. Le 2008 ose même davantage, comme le prouvent ses flancs très nervurés et ses sabres lumineux.

  2008 3008
Longueur 4,30 mètres 4,45 mètres
Largeur 1,77 mètre 1,84 mètre
Hauteur 1,53 mètre 1,62 mètre
Empattement 2,61 mètres 2,68 mètres

La présentation intérieure

Le 2008 reprend la planche de bord de la 208. Mais il a un écran central plus grand que celui du 3008.
Le 2008 reprend la planche de bord de la 208. Mais il a un écran central plus grand que celui du 3008.
 Près de quatre ans après le lancement du modèle, la planche de bord du 3008 marque toujours les esprits.
Près de quatre ans après le lancement du modèle, la planche de bord du 3008 marque toujours les esprits.

Le 3008 avait marqué les esprits avec sa planche de bord digne d’un concept-car. Mais le 2008 n’est pas en reste. Il a beau être dans une catégorie inférieure, sa présentation, reprise à la 208, fait aussi son effet, avec là encore un aspect concept. On retrouve ainsi les principes du i-Cockpit : petit volant, instrumentation en hauteur, écran tactile orienté vers le conducteur et rangée de raccourcis façon touches de piano. Le 2008 peut d’ailleurs recevoir un écran central plus grand, 10 pouces contre 8 pouces sur le 3008, et a reçu une nouvelle version de l’instrumentation numérique, avec effet 3D ! Le petit se fait donc plus technologique que le grand. Toutefois, la qualité des matériaux et des assemblages est plus soignée dans le 3008, avec par exemple des surfaces recouvertes de tissu. Le 3008 a aussi un écran central plus accessible.

L’habitabilité

Pas de surprise à bord, le 3008 annonce de meilleures dimensions que le 2008. On peut souligner que côté garde au toit, le 3008, pourtant plus haut de 9 cm à l’extérieur, ne propose que 1 à 2 cm de plus à l’intérieur.

Mais il n’y a pas photo en matière de largeur, avec aux niveaux des coudes, 8,5 cm à l’avant et 10,6 cm à l’arrière de plus pour le 3008. Cela compte beaucoup pour la banquette. Il sera difficile d’être à l’aise à trois dans le 2008. Attention donc si vous avez un usage familial, avec trois enfants à caser.

  2008 3008
Largeur aux coudes AV/AR 1 408/1 378 mm 1 493/1 484 mm
Largeur aux épaules AR/AR 1 370/1 317 mm 1 451/1 422 mm
Garde au toit AV/AR 906/889 mm 915/912 mm
Espace entre sièges avant et banquette arrière 872 mm 889 mm

Les coffres

Sur ce point, la différence est marquée. En configuration 5 places, le 3008 reçoit bien plus de bagages, avec 86 litres de volume en plus que le 2008. Il y a aussi 12 cm de plus en profondeur et 6 cm de plus en hauteur sous tablette. Pour charger, pas de différence, avec un seuil au même niveau. La modularité de base est la même des deux côtés, avec banquette 2/3-1/3. Il n’y a pas de banquette coulissante. Sur le 3008, on peut rabattre les sièges via des tirettes dans le coffre et on peut replier le siège passager.

  2008 3008
Volume de départ 434 litres 520 litres
Largeur passage de roues 1 014 mm 1 053 mm
Profondeur en 5 places 791 mm 919 mm
Hauteur sous tablette 545 mm 609 mm
Seuil de chargement 700 à 709 mm 700 mm

L’équipement

En matière d’assistances à la conduite, pas de jaloux, le 2008 fait aussi bien que le 3008, pouvant ainsi recevoir un régulateur de vitesse actif avec fonction arrêt/redémarrage et une aide au centrage dans la voie.

On note quand même que sur le 2008, il y a dès la base le freinage d’urgence automatique, qui arrive en série en milieu de gamme sur le 3008. De plus, le petit a aussi dès la base une alerte de franchissement de ligne qui est active. Petit avantage du 2008 : le système de créneau automatique gère tout. Le 3008 a en revanche l’exclusivité de la vision 360°.

Côté confort, les deux peuvent avoir un toit ouvrant panoramique, une recharge des téléphones par induction, un système audio Focal, des sièges avant chauffants. Dans le 2008, seul celui du conducteur peut profiter des réglages électriques et du massage. Le 2008 a le pare-brise chauffant, le 3008 un hayon électrique.

La gamme de motorisations thermiques

La différence de positionnement se ressent ici, puisque le 2008 va de 100 à 155 ch et le 3008 de 130 à 180 ch. Le grand fait donc l’impasse sur les petits blocs d’accès, pas vraiment taillés pour son gabarit. Les blocs en commun sont donc les 130 ch cœur de gamme, en essence et diesel… et qui dans les deux cas représentent la majorité des ventes. Pour les 130 ch, le 3008 n’impose pas la boîte automatique EAT8.

  2008 3008

Essence

– 1.2 PureTech 100 ch BVM6

– 1.2 PureTech 130 ch BVM6 ou EAT8

– 1.2 PureTech 155 ch EAT8

– 1.2 PureTech 130 ch BVM6 ou EAT8

– 1.6 PureTech 180 ch EAT8

Diesel

– 1.5 BlueHDi 100 ch BVM6

– 1.5 BlueHDi 130 ch EAT8

– 1.5 BlueHDi 130 ch BVM6 ou EAT8

– 2.0 BlueHDi 180 ch EAT8

L’offre électrifiée

Toutes les nouvelles Peugeot auront une offre électrifiée. 2008 et 3008 ont des solutions différentes. Le petit a une variante 100 % électrique, avec moteur 136 ch et batterie lithium-ion de 50 kWh, ce qui donne une autonomie WLTP de 320 km. Cela semble un peu juste pour un véhicule de ce gabarit.

Le 3008 mise sur l’hybride rechargeable, avec deux configurations. La version simple a un bloc 1.6 essence et un moteur électrique intégré à la boîte de vitesses. C’est une traction qui développe au maximum 225 ch. La version évoluée reçoit un deuxième bloc électrique sur le train arrière. Il y a donc plus de puissance, 300 ch, et surtout on a quatre roues motrices. La batterie lithium-ion a sur les deux modèles une capacité de 13,2 kWh, ce qui donne une autonomie en électrique de 56 à 59 km.

L’écart des prix

Regardons avec une configuration technique commune, le PureTech 130 ch à boîte manuelle. Ainsi paré, le 2008 commence à 23 300 € en finition Active. Pour le 3008 Active, c’est 31 950 €. L’écart de base est de 8 650 €. Les deux ont en série : régulateur/limiteur de vitesse, reconnaissance des panneaux de signalisation, aide au stationnement arrière, alerte franchissement de ligne, quatre vitres électriques, radio Bluetooth sur écran tactile…

Le 3008 est mieux équipé, avec jantes 17 pouces, instrumentation numérique, clim automatique bizone, frein de stationnement électrique… Pour avoir un équipement semblable sur le 2008, il faut monter au niveau Allure, à 25 100 €. On a donc un écart de 6 850 €.

L’écart est un peu plus petit pour le diesel BlueHDI 130 EAT8, à 34 900 € en 3008 Active et 28 700 € en 2008 Allure, soit 6 200 € de différence.

Au final

On a donc un écart de prix de 6000 à 7000 €. Cela compte. Est-ce qu’il vaut mieux dépenser plus pour un 3008 ? Oui, si vous voulez avoir un modèle à la finition plus soignée, doté d’un gros moteur… et surtout plus habitable.

Mais avec un bloc cœur de gamme, le 2008 peut largement suffire, d’autant qu’il est à jour côté équipements et impressionne tout autant en look. Il faut juste avoir deux enfants.

Le choix va surtout dépendre de la négociation. Et la clairement, la ristourne sera plus forte pour le 3008, qui est déjà promis avec 4 000 € de remise, alors que le 2008 n’a encore officiellement rien. Bien sûr, le vendeur fera un petit geste… mais sera aussi en mesure de faire mieux que 4 000 € sur le 3008. L’écart de départ peut donc être divisé par deux !  

Lees Verder

Plaats een reactie