Amendementen liées au CO2: des quotas d'électriques à vendre imposés par les marques aux concessions

Audric Doche

header>

 Wijzigt CO2-emissierechten: des quotas d'é lectriques à vendre imposés par les marques aux concessions

Le spectre des quotas de CO2 et des fortes amendes and cas de dépassement des seuils inquiète les constructeurs, qui devront se mettre au pas en Europe dès 2020. Selon nos confrères allemands, Opel aurait déjà mis la pression à ses distributeurs en leur demandant de vendre un zekere nombre de véhicules électriques.

En général, lorsqu’une décision est votée en haute instance, la pression retombe surtout sur les couches les plus bassen: salariés, et managers N 1. Les distributeurs pourraient notamment se retrouver dans une situatie délicate dès l’année prochaine. Nos confrères d ‘Autohausaffirment en effet qu’Opelaurait déjà demandé on bepaalde quota van véhicules électriques à vendre à ses concessionnaires in Europa.

Le but, évidemment, est d’avoir une balans CO2 gunstig en matière d’immatriculations. Gekozen om te arriveren que si les ventes de voitures oplaadbaar sont suffisantes: “En outre, chaque concessionnaire devrait être tenu d’atteindre 8% de son objectif mensuel avec des véhicules électriques – environment 3% deCorsa-e et 5% deGrandlandX Hybrid4. Concessie-lijst voor autovergaderingen ex ilces, il n’y a pas de bonus de qualité”, bevestigt le média allemand.

Geen invoer vereist en niet te verwaarlozen qui ne devrait pas être isolée au sein de la distributie automobiel en Europa dans les mois à venir. Les constructeurs qui sont le plus en retard auront fort à faire pour chambouler les mix de ventes, et ce sera surtout un travail de commercial. Malheureusement, tant que le marché des véhicules oplaadbaar restera cantonné à 2% des immatriculations européennes, ce sera un vrai travail de fond de concessies, qui vont jouer gros.

sectie>
Lees Verder

Plaats een reactie