Actualité: Distraction au volant: quels sont les systèmes d’infodivertissement les plus dangereux?

Translating…

  • Téléphonie
  • TV & Son
  • Maison
  • Informatique
  • Photo
  • Loisirs
  • Voitures & co

Et aussi

Communauté

5

Une nouvelle étude britannique compare le pouvoir distractif des différents systèmes d’infodivertissement intégrés à nos voitures. Vingt véhicules ont été testés et certaines marques s’en tirent mieux que d’autres.

Nissan Juke GPS

© What Car?

Le mois dernier,une étude pointait du doigt le caractère distractif d’Android Auto et Apple CarPlay. L’étude en question soulignait tout de même que ces interfaces étaient moins distractives que les systèmes d’infodivertissement embarqués. Voilà qu’une nouvelle étude s’attaque au sujet, comparant les différents systèmes intégrés à nos voitures et leur dangerosité.

Ainsi, les équipes du magazine britanniqueWhat Car?ont mené une expérimentation sur vingt modèles différents, afin d’évaluer la dangerosité de leur système d’infodivertissement.

Malgré l’absence de Renault, le panel de véhicules est assez complet et permet de comparer les systèmes de différents groupes. © What Car?

Malgré l’absence de Renault, le panel de véhicules est assez complet et permet de comparer les systèmes de différents groupes. © What Car?

Seulement deux conducteurs, déjà familiers des différents systèmes, ont pris en main lesdits véhicules. Il leur a été demandé d’effectuer une série d’actions :

  • Augmenter la température de 2 degrés.
  • Augmenter la vitesse de la ventilation de deux niveaux.
  • Avec un itinéraire de 20 miles programmé dans la navigation et l’écran d’info-divertissement sur la page d’accueil, aller à l’écran de la carte et dézoomer pour voir l’itinéraire complet.
  • Annuler le guidage routier.
  • Avec la radio réglée sur Virgin Radio DAB et l’écran d’info-divertissement sur la page d’accueil, aller à la liste principale des stations DAB et passer sur BBC Radio 4.
  • À l’aide du bouton de commande vocale sur le volant (le cas échéant), demander à la voiture de trouver la station-service la plus proche.

Ces actions ont été filmées et analysées afin d’établir un classement des systèmes les moins distractifs. Chaque système a reçu une note sur 30.

Position Modèle Système testé Score
1. BMW Série 3 Live Cockpit Navigation Pro 28/30
2. Mercedes-Benz CLA Coupé MBUX 27/30
3. Porsche Panamera Porsche Communication Management (PCM) 27/30
4. Audi Q3 Sportback MMI touch 26/30
5. Mazda3 Mazda Connect 25/30
6. Volkswagen Passat Discover Media 24/30
7. Ford Fiesta Sync 3 avec navigation 23/30
8. Hyundai Ioniq Écran tactile 10,25” 22/30
9. Vauxhall Corsa Écran tactile 10″ 22/30
10. Škoda Kamiq Système de navigation Amundsen 21/30
11. Jaguar XE Touch Pro Duo 21/30
12. Volvo S60 Sensus Navigation 20/30
13. Toyota Corolla Toyota Touch & Go 20/30
14. Nissan Juke Écran tactile 8″ 19/30
15. Honda CR-V Honda Connect avec navigation Garmin 18/30
16. Lexus RX Écran tactile 12,3″ 18/30
17. Peugeot 508 SW Écran tactile 10″ 17/30
18. Škoda Citigo e iV Radio Swing avec support pour smartphone et application Move & Fun 16/30
19. Fiat 500X Uconnect Live 14/30
20. MG ZS EV Écran tactile 8″ 12/30

La BMW Série 3 se place sur la première marche du podium. Son système d’infodivertissement peut se contrôler grâce à l’écran tactile ou au moyen d’une molette située entre les sièges avant. Son assistant vocal s’est également montré performant. Néanmoins, il serait intéressant de voir si ces résultats seraient identiques auprès d’un public non familiarisé avec ce système assez complexe.

Tactile ou pas tactile ?

Ce sont donc les marques premium allemandes qui raflent les quatre premières places du classement. Les quatre modèles essayés étaient d’ailleurs tous équipés d’un écran tactile, alors que les marques premium allemandes s’y sont longtemps montrées réfractaires. Si utiliser un écran tactile en conduisant est peu pratique, cela est nettement plus intuitif à l’arrêt.Certaines Mazda disposent d’ailleurs d’écrans tactiles uniquement à l’arrêt. PourWhat Car?,“les écrans tactiles ne sont pas forcément très distrayants, à condition qu’ils soient réactifs et combinés à d’autres moyens d’accéder aux différentes fonctions de la voiture”. Mazda parvient néanmoins à positionner sa compacte, la Mazda3, à la cinquième place de ce classement, malgré un écran devenu non tactile. Cela lui permet en effet d’être placé plus haut, et donc plus proche du champ de vision du conducteur. De plus, il se contrôle depuis une molette pratique qui tombe sous la main.

Il est également intéressant d’observer les différences de classement entre la Peugeot 508 SW, classée 17e, et la Vauxhall (Opel) Corsa, classée 9e. Ces deux voitures du groupe PSA partagent pourtant un système d’infodivertissement quasi identique, mais les commandes qui y sont associées diffèrent. Ainsi, alors que la 508 utilise des “toggle switches” comme raccourcis pour accéder aux menus principaux de l’interface, la Corsa emploie des boutons plus classiques. D’aprèsWhat Car?, ils seraient également plus pratiques. De plus, la Corsa dispose de réglages de ventilation physiques, dont s’est affranchie la 508, imposant de passer par l’interface tactile.“Il peut prendre plus de deux fois plus de temps pour régler le chauffage dans une voiture avec cette fonction sur un écran tactile plutôt que sur une molette”, expliqueWhat Car?.

Peugeot 508 réglages climatisation

Devoir passer par l’écran tactile pour régler la ventilation n’est pas très pratique. © Peugeot

Dépourvus de systèmes de reconnaissance vocale, les Škoda Citigo e iV et MG ZS EV se voient pénalisés. En effet, pourWhat Car?, ces systèmes sont cruciaux afin de réduire les distractions au volant. Encore faut-il qu’ils soient utilisés. Les deux voitures électriques peu chères de ce comparatif n’ont donc pas convaincu, et c’est d’ailleurs le MG ZS EV qui clôt le classement. Le SUV électrique qui marquera le retour de MG en France est également pénalisé par un écran tactile peu réactif et de fréquentscrashs.

Lees Verder

Plaats een reactie